Click here to
receive more
information on
SLActive implants

Mise en charge immédiate

Forte prédictibilité
en mise en charge immédiate

Patients compromis

Réussite exceptionnelle
taux chez les groupes de patients compromis

Meilleure
Greffe osseuse

Significativement plus élevé
formation d'un nouvel
agrégat osseux

Établir la norme pour la réussite.
Performance au-delà de l’imagination .

En collaboration avec des cliniciens du monde entier, Straumann a étudié la performance clinique des implants SLActive® dans des conditions médicales et des protocoles de traitement les plus difficiles pour démontrer la capacité de cicatrisation remarquable de la surface SLActive®.

Grâce à une meilleure compréhension et à la disponibilité de nouvelles données, découvrez la façon dont vous pouvez bénéficier de la haute performance de SLActive® pour maximiser les capacités de cicatrisation de vos patients.

taux de survie des
implants en mise en
charge immédiate
après 10 ans2
 
98,2 %
taux de
survie
Étude multicentrique
contrôlée randomisée
(30 patients, 39 implants)

TAUX DE RÉUSSITE DES
IMPLANTS CHEZ LES
PATIENTS IRRADIÉS
PRÉSENTANT DES LÉSIONS
OSSEUSES, APRÈS 1 AN3

100 %
taux de
réussite

Essai contrôlé
randomisé
(19 patients, 97 implants)

TOP

Mise en charge immédiate

avec des résultats à long terme.

La mise en charge immédiate permet au patient de bénéficier tout de suite de la restauration après la pose de l'implant.
Cependant, ce protocole difficile comporte un risque plus élevé de défaillance de l'implant.

taux de survie des
implants avec mise en
charge immédiate
après 10 ans2
98,2 %
taux de
survie
Étude multicentrique
contrôlée randomisée
(30 patients, 39 implants)
  • De nouvelles données à long terme provenant d'une étude multicentrique, contrôlée, randomisée, démontrent une performance impressionnante de SLActive® lors d'une mise en charge immédiate.
  • Par ailleurs, dans ce protocole difficile, les implants SLActive® avaient un taux de survie à 10 ans de 98,2 %.2

Chercheurs principaux derrière cette étude

TOP
Télécharger l’aperçu de l’étude
TOP

SLActive® chez les patients irradiés.

Une prédictibilité au-delà des attentes

Un des groupes de patients les plus difficiles pour un traitement implantaire comprend les patients ayant subi une combinaison d'ablation chirurgicale de tumeur, une chimiothérapie et une radiothérapie. La qualité de l'os chez ces patients est gravement compromise.

Performance de SLActive® chez les patients irradiés.

Suivi de 1 an3

1 patient a été exclu de l'étude en raison d'une récidive tumorale. Le graphique est ainsi basé sur 19 patients avec 97 implants.

Suivi de 5 ans13,14

À l'exception de 4 patients supplémentaires, décédés suite à un cancer. Le graphique est ainsi basé sur 15 patients avec 79 implants.

Essai clinique randomisé:3
  • 102 implants, 20 patients
  • Post-chirurgie, radiothérapie et chimiothérapie pour cancer de la bouche
* Critères de réussite selon Buser D. et al. Stabilité à long terme des implants ostéo-intégrés dans les cas d'augmentation osseuse : A 5-year prospective study in partially edentulous patients. Int J Periodont Restor Dent. 2002; 22: 108–17.
** Ajusté en excluant les patients décédés suite à un cancer.

Suivi de 5 ans :
dernière publication

Ce que disent les cliniciens

TOP


DERNIÈRES NOUVELLES de Dental Tribune International

Regardez l’entretien avec le professeur Nelson pour en savoir plus sur l’étude et les difficultés de la réhabilitation prothétique chez les patients irradiés.

Découvrez comment les implants SLActive® ont permis d’améliorer la qualité de vie de ces patients.

TOP
Télécharger l’aperçu de l’étude
TOP

Performance irréprochable

Même chez les patients diabétiques.

  • Les patients diabétiques ont une réduction de la capacité de cicatrisation,15,16 qui représente un danger pour le traitement implantaire
  • Dans le monde entier, 1 adulte sur 6 de 60 ans et plus  ; souffre de diabète .17

Étant donné la prévalence en constante augmentation du diabète de type 2, comment les cliniciens peuvent-ils répondre à ce risque, en particulier chez les patients âgés ?


AUGMENTATION DES PREUVES CLINIQUES indiquant une PERFORMANCE très prévisible DE SLActive® CHEZ LES PATIENTS DIABÉTIQUES :

Une nouvelle étude clinique19 qui comparait la performance de SLActive® chez les patients diabétiques et non diabétiques indiquait une performance irréprochable des implants SLActive® :

  • taux de réussite de 100 % dans le groupe diabétique
  • Modifications osseuses similaires à celles observées chez les sujets sains
  • Malgré les taux inférieurs de qualité osseuse observés, tous les implants dans cette étude présentaient une bonne stabilité primaire .

Performance dans le
groupe de patients
diabétiques19

100 %
taux de
réussite
Étude clinique de
contrôle de cas
(15 sujets diabétiques
et 14 sujets sains)

Chercheurs principaux derrière cette étude

Ce que disent les cliniciens

TOP
UNE NOUVELLE étude MONTRE QUE SLActive® DÉMONTRE UN FORT POTENTIEL ANTI-INFLAMMATOIRE :
  • La surface Roxolid® SLActive® stimule une réponse cellulaire anti-inflammatoire précoce20
  • SLActive® module la réponse inflammatoire excessive chez les animaux diabétiques, conduisant à une amélioration de la cicatrisation osseuse21
De toutes nouvelles données sur le potentiel anti-inflammatoire de SLActive® ont été présentées à l’occasion de la 95ème Session Générale de l’IADR (Association Internationale pour la Recherche Dentaire) aux Etats-Unis:
 
Pour en savoir plus
TOP
Télécharger la brochure SLActive®
TOP

Amélioration de la régénération osseuse.

Même au niveau de sites compromis.

Amélioration des greffes osseuses

Les défauts osseux peuvent compromettre énormément la prédictibilité de l'ostéointégration.

  • Dans une étude préclinique récente22, SLActive® a montré une formation beaucoup plus importante d'agrégat osseux dans les huit premières semaines par rapport à la surface hydrophobe standard Straumann® SLA®.

Formation d'agrégat à 8 semaines.

Coupes histologiques d'un agrégat osseux (nouveau tissu osseux et matériaux de greffe) 8 semaines après la greffe.

Ce que disent les cliniciens

TOP

Découvrez le pouvoir de cicatrisation
de cette surface performante

Témoignages

TOP

BIBLIOGRAPHIE

1 Straumann SLActive implants compared to Straumann SLA implants. Lang NP, Salvi GE, Huynh-Ba G, Ivanovski S, Donos N, Bosshardt DD. Early osseointegration to hydrophilic and hydrophobic implant surfaces in humans. Clin Oral Implants Res. 2011 Apr;22(4):349-56. doi: 10.1111/j.1600-0501.2011.02172.x.

2 Nicolau P, Guerra F, Reis R, Krafft T, Benz K , Jackowski J 10 ans de résultats d'une étude multricentrique randomisée sur la mise en charge précoce et immédiate d'implants SLActive sur machoirs posterieures. Etude présentée à la 25ème édition de l'EAO (European Association for Osseointegration) du 29 septembre au 1er octobre 2016.

3 Patients  ; traités avec des implants dentaires après une intervention chirurgicale et une radio-chimiothérapie en raison d'un cancer de la bouche. Heberer S, Kilic S, Hossamo J, Raguse J-D, Nelson K. Rehabilitation of irradiated patients with modified and conventional sandblasted, acid-etched implants: preliminary results of a split-mouth study. Clin. Oral Impl. Res. 22, 2011; 546–551.

4  Yerit, K., Posch, M., Seemann, M., Hainich, S., Dortbudak, O., Turhani, D., Ozyuvaci, H., Watzinger, R. and Ewers, R. (2006) Implant Survival in Mandibles of Irradiated Oral Cancer Patients. Clinical Oral Implants Research, 17, 337-344. http://dx.doi.org/10.1111/j.1600-0501.2005.01160.x

 5 Verdonck, H.W.D., Meijer, G.J., Laurin, T., Nieman, F.H.M., Stoll, C., Riediger, D., Stoelinga, P.J.W. and de Baat, C. (2007) Assessment of Vascularity in Irradiated and Non-Irradiated Maxillary and Mandibular Alveolar Minipig Bone Using Laser Doppler Flowmetry. International Journal of Oral Maxillofacial Implants, 22, 774-778.

6  Hu, W.W., Ward, B.B., Wang, Z. and Krebsbach, P.H. (2010) Bone Regeneration in Defects Compromised by Radiotherapy. Journal of Dental Research, 89, 77-81. http://dx.doi.org/10.1177/0022034509352151

7 Wang, R., Pillai, K. and Jones, P.K. (1998) Dosimetric Measurements of Scatter Radiation from Dental Implants in Stimulated Head and Neck Radiotherapy. International Journal of Oral Maxillofacial Implants, 13, 197-203.

8  Grotz, K.A., Al-Nawas, B., Piepkorn, B., Reichert, T.E., Duschner, H. and Wagner, W.(1999) Micromorphological Findings in Jaw Bone after Radiotherapy. Mund-, Kiefer- und Gesichtschirurgie, 3, 140-145.

9 Chambrone L, Mandia J, Shibli JA, Romito GA, Abrahao M. Dental Implants Installed in Irradiated Jaws: A Systematic Review. Journal of Dental Research. 2013;92(12 Suppl):119S-130S. doi:10.1177/0022034513504947.

10 Shugaa-Addin B, Al-Shamiri H-M, Al-Maweri S, Tarakji B. The effect of radiotherapy on survival of dental implants in head and neck cancer patients. Journal of Clinical and Experimental Dentistry. 2016;8(2):e194-e200. doi:10.4317/jced.52346.

11 Nooh N. Dental implant survival in irradiated oral cancer patients: a systematic review of the literature. Int J Oral Maxillofac Implants. 2013 Sep-Oct;28(5):1233-42. doi: 10.11607/jomi.3045.

12  Dholam KP, Gurav SV. Dental implants in irradiated jaws: A literature review. J Can Res Ther [serial online] 2012 [cited 2016 Aug 17];8:85-93. Available from: http://www.cancerjournal.net/text.asp?2012/8/6/85/92220

13  C. NACK, J.-D. RAGUSE, A. STRICKER , K. NELSON & S. NAHLES. Rehabilitation of irradiated patients with chemically modified and conventional SLA implants: five-year follow-up. Journal of Oral Rehabilitation 2015 42; 57—64

14  Nelson, K., Stricker, A., Raguse, J.-D. and Nahles, S. (2016), Rehabilitation of irradiated patients with chemically modified and conventional SLA implants: a clinical clarification. J Oral Rehabil, 43: 871–872. doi:10.1111/joor.12434

15 Devlin H, Garland H, Sloan P. Healing of tooth extraction sockets in experimental diabetes mellitus. J. of Oral Maxillofac. Surg. 1996; 54:1087-1091.

16  Wang F1, Song YL, Li DH, Li CX, Wang Y, Zhang N, Wang BG. Type 2 diabetes mellitus impairs bone healing of dental implants in GK rats. Diabetes Res Clin Pract. 2010; 88:e7-9.

17 IDF Diabetes Atlas, 7th Edition, 2015 http://www.diabetesatlas.org/

18 US Centers for Disease Control and Prevention. Diabetes 2014 report card. Available from: www.cdc.gov/diabetes/library/reports/congress.html. Accessed September 2015.

19 Machuca G., Cabrera J.J. “A prospective, case-control clinical study of titanium-zirconium allow implants with hydrophilic surface in patients with Type 2 diabetes mellitus” Manuscript submitted.

20 Hotchkiss KM, Ayad NB, Hyzy SL, Boyan BD, Olivares-Navarrete R. Dental implant surface chemistry and energy alter macrophage activation in vitro. Clin. Oral Impl. Res. 00, 2016, 1–10. doi: 10.1111/clr.12814

21  Lee R, Hamlet SM, Ivanovski S. The influence of titanium surface characteristics on macrophage phenotype polarization during osseous healing in type I diabetic rats: A pilot study. Clin Oral Impl Res (accepted 4/8/2016).

22 Straumann (2016). SLActive supports enhanced bone formation in a minipig surgical GBR model with coronal circumferential defects. Unpublished data

TOP